Terre indigène Amambaí, 17 mars 2007

Il n'est pas possible pour notre peuple d'oublier que la terre est le support qui soutient toute la nature et toute la vie car après que Tupã ait fait la nature, il s'est rendu compte qu'il n'y avait personne pour admirer les rivières, la forêt et les montagnes. C'est alors que Tupã a créé le Guarani pour qu'il admire toute la beauté qu'il avait faite.

C'est pourquoi nous sommes la fleur de la terre, Yvy Poty, comme nous le disons dans notre langue. Nous avons été créés par la nature et c'est pour cela qu'elle est toujours en notre faveur, qu'elle nous aime, nous alimente et nous donne la vie à nous, les êtres humains.

L'eau, si précieuse, sans couleur, sans odeur, cristalline, qui vit en nous, respire en notre corps et évapore dans l'air, formant des nuages d'amour d'où tombe la pluie pour verdir les forêts; croître les pousses et les fleurs pour parfumer l'univers et alimenter les abeilles qui produisent le doux miel; et les fruits pour alimenter les oiseaux et les autres animaux.

La forêt apporte l'ombre et les vitamines pour la terre et les rivières qui coulent dans son corps, comme le sang dans nos veines.

Mais le mal cruel fait passer le feu de la mort dans le corps de la terre, asséchant ses veines. La brulure du feu grille sa peau; La forêt pleure puis meurt. Le poison intoxique. Les ordures étouffent. Les pas du bétail blessent le sol. Le tracteur retourne la terre.

Hors de nos terres, nous entendons ses pleurs et sa mort sans pouvoir venir en aide à la Vie.

L'heure est venue de défendre la vie du feu de la mort. Défendre la vie telle que Tupã nous l'a confiée: la vie des rivières, des forêts, des oiseaux, de tous les animaux, de nos enfants!

Dans cette lutte pour la vie nous avons besoin de compter sur l'engagement, l'union, la force et le courage de toutes les femmes, hommes et enfants de notre Grand Peuple Guarani.

Nos peuples frères qui sont aussi nés de cette terre et qui résistent depuis plus de 500 ans avec leurs rêves, leurs chants, leurs prières, leurs danses et leurs langues, doivent eux aussi lutter pour la vie.

Le souvenir de cette terre immaculée est dans la mémoire des pierres, des eaux et du sang qui coule dans les veines de chaque habitant de ce continent.

En défense de la vie et de la terre, nous faisons une invitation pour que chacun fasse vivre cette mémoire, fasse connaissance avec notre culture et lutte avec nous pour tracer ensemble le chemin vers un futur de liberté. L'horizon est notre objectif, marcher ensemble est le moyen.

Commission des responsables et des professeurs pour la défense des droits Guarani Kaiowá.


La campagne Peuple Guarani, Un Grand Peuple est une initiative du Mouvement pour la Vie, la Terre et le Futur du Peuple Guarani, une proposition ouverte à tous ceux qui souhaitent construire ensemble une nouvelle histoire, qui reconnaisse les valeurs et les droits des Guaranis.