Au sein du peuple Guarani, il existe divers groupes qui parlent la même langue, ont une culture similaire mais qui se présentent de formes différentes selon les régions ou les familles. Parmi les dénominations on trouve les Pãi-Tavyterã ou Kaiowá, Mbyá, Aché ou Guayakí, Avá Katu, Avá Guarani ou Ñandeva ou Chiripá et Guarani Occidentaux du Chaco.

Malgré les invasions, les guaranis persistent à résister sur leurs territoires et même autour des grandes métropoles du Mercosul, comme à São Paulo et Porto Alegre, ou leur "économie de réciprocité" s'oppose au mode de vie individualiste des capitales.

Il n'y a pas de recensement fiable qui comptabilise avec exactitude la population Guarani em Amérique du sud. Cependant, il est possible d'estimer que la population Guarani représente environ 225.000 personnes, l'une des populations les plus importantes pour un peuple indigène sur notre continent, selon les informations récoltées par les principales organisations indigènes et indigénistes des pays et des données officielles.

Le pays qui possède la plus grande population de Guarani est la Bolivie. Selon les données de l'assemblée du peuple Guarani de Bolivie, une organisation de 23 capitaineries et qui représente l'organisation de plus de 300 communautés guaranis dans ce pays, la population avoisinnerait les 80.000 personnes vivant dans la région sud-est, à Santa Cruz, et dans une partie du Chaco.

Le deuxième pays ayant la population la plus importante est le Paraguay. Selon une étude officielle 53.500 habitants vivent principalement à l'est du pays dans les régions frontalières avec l'Argentine et le Brésil.

Le Brésil se trouve en troisième position, avec près de 50.000 Guarani et en quatrième, on trouve l'Argentine, avec 42.000 habitants, concentrés dans la région nord du pays.

Au Brésil, selon une étude réalisée par la Fondation Nationale de la Santé et le Conseil Indigéniste Missionnaire, la population est estimée à environ 50.000 personnes: 40.000 dans le Mato Grosso do Sul et les 10.000 autres dans des terres traditionnelles localisées dans les États du Rio Grande do Sul, de Santa Catarina, du Paraná, de São Paulo, de Rio de Janeiro et une terre réservée dans l'État du Pará.


Argentine – Population: 42.000
Groupes: Mbya et Ava Guarani
Source: Endepa – Equipe de la Pastorale Aborigène Argentine

Bolivie – Population: 80.000
Groupe: Chiriguano
Source: Estimations faites par l'Assemblea del Pueblo Guarani (APG), organisation qui represente plus de 300 communautés Guarani en Bolivie

Brésil – Population: 50.000
Groupes: Pãi-Tavyterã; Mbyá; Nhandévaor Chiripá
Source: Estimations faites par le Conseil Indigène Missionnaire à partir de données présentées par la Fondation Nationale de la Santé
Paraguay – Population: 53.500
Groupes: Pãi-Tavyterã; Avá Katú; Mbyá; Aché; Guaraní Occidentais, Nhandéva
Source: Recensement National Población y Vivienda del Paraguay données collectées en 2002

UruguayLes Guarani frequentent leur tekoha, même sans la reconnaissance de l'État.