Le mot Tekoha définit la façon dont le peuple Guarani se réfère à ses terres traditionnelles. Plus qu'un simple espace occupé par un groupe ou le lieu qui lui assure sa subsistance, c'est la terre d'où est originaire toute la culture Guarani.

Selon les principaux dictionnaires, le mot Teko signifie: manière d'être, système, loi, culture, norme, comportement, habitude, coutume. Ainsi, c'est dans leur Tekoha que les Guaranis expriment leur manière d'être.

Un Tekoha est formé par une famille étendue qui est un lien socio-politique, économique et un territoire autonome, la structure de base de la société guarani. Chaque personne appartient à une famille étendue et s'identifie à elle.

La famille étendue est un groupe de personnes liées par des liens de parenté consanguins qui incluent: les grands-parents, les parents, les oncles et tantes, les maris et femmes, la belle-famille, les enfants et les neveux.


"Sont reconnus aux indiens, leur organisation sociale, leurs coutumes, leurs langues, leurs croyances et traditions et leurs droits originaires sur les terres qu'ils occupent traditionnellement et il appartient à l'Union Fédérale de les démarquer, de les protéger et de faire respecter tous leurs biens."

Article 231 de la Constitution Fédérale.